La consultation oncogénétique

Où consulter ?

Actuellement en France, il existe 130 sites de consultation oncogénétique, répartis dans 90 villes. Ils sont accessibles autant aux personnes ayant déclaré un cancer qu’à leurs apparentés.

25 laboratoires sont habilités à réaliser les analyses prescrites en oncogénétique.

Télécharger l’annuaire des consultations (PDF)

Quand et pourquoi consulter ?

La-consultation-ocogenetique

Lili Sohn / tchaogunther.com

Il existe 3 motifs de consultations :

  • Vous avez reçu un diagnostic de cancer qui amène l’équipe soignante à s’interroger sur la possibilité d’une mutation génétique.
  • Vous savez qu’une mutation génétique a été identifiée dans votre famille et voulez savoir si vous en avez héritée.
  • Vous avez une histoire familiale évocatrice.

Les motifs de recommandation d’une consultation oncogénétique en fonction de l’histoire familiale sont résumés ainsi :

  • Au moins trois cas de cancer du sein ou d’ovaire appartenant à la même branche parentale et survenant chez des personnes unies entre elles par un lien de premier ou second degré.
  • Deux cas de cancer du sein chez des apparentées au premier degré dont l’âge au diagnostic d’au moins un cas est inférieur ou égal à 40 ans.
  • Deux cas de cancer du sein chez des apparentées au premier degré dont au moins un cas est masculin.
  • Un cas de cancer du sein avant 36 ans, ou avant 50 ans si triple négatif.
  • Un cas de cancer du sein bilatéral avant 40 ans.
  • Un cas de cancer du sein de type histologique médullaire.
  • Un cas de cancer du sein chez un homme.
  • Un cas de cancer de l’ovaire avant 60 ans.
  • Un cas de cancer du sein et un cas de cancer de l’ovaire chez des apparentées au premier degré, ou chez la même personne.

Évaluer votre risque sur notre site

À l’heure actuelle, en France, seuls les centres d’oncogénétiques peuvent prescrire des dépistages génétiques. Vous devez donc consulter un(e) oncogénéticien(ne) et discuter avec ce médecin de l’intérêt d’effectuer un dépistage et des conséquences de ce dépistage.

Votre démarche peut être accompagnée par un psychologue ou un psychiatre habitué à travailler en oncologie, si vous en éprouvez le besoin. Il est parfois difficile de recevoir le diagnostic d’une mutation génétique délétère, compte tenu de l’histoire familiale qui a mené à cette recherche.

Les médecins sont par ailleurs eux-mêmes encouragés à prendre en compte la dimension psychologique de ce dépistage particulier.