Nos membres fondateurs

La Présidente - Laetitia MENDES

presidente-laetitia-mendesAudacieuse, sensible et engagée, Laetitia Mendes, Experte en image et en communication, a choisi de construire sa vie au service des autres : elle est "relookeuse", et même «relookeuse solidaire» auprès de femmes victimes de diverses maladies, notamment de cancers, et plus généralement de tous ceux qui se sentent complexés, diminués, différents …

Porteuse d’une mutation BRCA2, elle a décidé de fonder GENETICANCER quand elle a compris que rien ne répondait au besoin de partage d’expérience des "mutant(e)s".
Ces personnes qui, comme elles, sont génétiquement prédisposées à un cancer, et qui un jour pourront être confrontées à une chirurgie préventive.

Déjouer la fatalité

"Faute de lieux d’accueil en terrain neutre, dans les hôpitaux ou ailleurs, faute de groupes de parole [...], nous sommes obligées de nous voir chez l’une ou chez l’autre, en éloignant enfants ou conjoint. Ce n’est pas l’idéal. Qui s’en préoccupe ?"

Cette question, qu’elle pose dans son livre autobiographique Mon petit gène, ma seconde chance(*), trouve sa réponse avec la concrétisation de GENETICANCER en 2016.

Laetitia Mendes est "une battante" comme elle l’écrit en parlant de la traversée de la maladie de sa mère, son héroïne. Un parcours du combattant, qu’elle mène à ses côtés, et durant lequel elle découvrira l’existence de la mutation génétique BRCA2 dans sa famille, puisque le cancer du sein, comme une fatalité, a frappé de génération en génération.

Lorsqu’elle apprend elle-même être porteuse de cette mutation, Laetitia, veut déjouer cette fatalité et faire taire cette douloureuse hérédité… Pour voir grandir sa fille, pour faire en sorte que sa mère lui ait légué un mauvais gène et une belle histoire. Elle décidera de subir très jeune, une double mastectomie préventive.

Informer et accompagner

Opérée à 26 ans, elle prend alors un chemin difficile, parsemé de plusieurs chirurgies, d’inconnu et puise en elle pour appréhender son nouveau corps.
Après ce lourd parcours, Laetitia trouve la force de partager son histoire lorsqu’Angélina Jolie révèle au grand public qu’elle a elle-même choisi de subir cette chirurgie lourde. "Soudain, j’étais prête moi aussi. A parler. A écrire."

Dans son livre, elle confie ses douleurs, ses doutes, mais aussi sa renaissance, et le début de son investissement au service des autres, grâce à son témoignage. Parce qu’elle aime la vie, Laetitia raconte, informe, accompagne : "C’est ma mission aujourd’hui, et elle est à ma mesure".

(*) Mon petit gène, ma seconde chance, éditions Anne Carrière, 2014

Commander le livre Revue de presse

Le Bureau

Nelson Domingues, Trésorier

tresorier-Nelson-Domingues"A l’heure où les valeurs humaines se perdent dans une société où la surconsommation est omniprésente, oppressante, où "posséder" est devenu une motivation première, un art de vivre, il m’est apparu comme évident que si chacun d’entre nous se décidait à offrir 5% de la valeur de ses biens superflus, il pourrait alors contribuer aisément à sauver des milliers de vies…

Admettons que demain, vous ou une personne de votre entourage, proche, famille ou ami, se voit dans l’impossibilité de jouir de tout confort… à votre avis que vous reste-il ?

Juste l’espoir. L’espoir de vivre… de vivre mieux…

C’est alors que chaque centime collecté a un tout autre but : celui d’apporter à ce confort si futile une véritable valeur et richesse…
Celle non pas de vivre mieux… mais de vivre simplement."

Elisabeth Oliveira Boissin, Secrétaire

secretaire-oliveira-boissin"J’ai décidé d’intégrer l’association, car les relations humaines demeurent avant tout ma priorité au quotidien. A mon sens, il n’est pas nécessaire de faire des milliers de kilomètres pour s’engager auprès d’une cause. Nous avons tous autour de nous, ne serait-ce qu'une personne atteinte ou disparue suite à un cancer. On pense toujours que ça n'arrive qu’aux autres et pourtant... Il débarque dans notre vie sans y avoir été invité, il nous touche de près ou de loin, nous dévaste, nous fait prendre conscience que la vie est précieuse. Or nous passons notre vie à courir après le temps pour réaliser des milliards de choses qui souvent nous éloignent de l'essentiel. Je pense aujourd’hui qu’il est primordial de prendre le temps de vivre, pour soi, pour les autres, pour donner, partager, soutenir, prévenir, protéger....

Autant d'actions qui permettront d’apporter de nombreuses pierres à cet édifice."