Les Seintinelles de la fertilité

Publiée le 12 avril à 11:18

Il y a maintenant quelques semaines, l’étude FEERIC a été lancée. Cette étude est menée par l’équipe du Dr Anne-Sophie Hamy-Petit de l’Institut Curie en collaboration avec l’association Seintinelles.

  • Qui sont les "Seintinelles" ?
    Seintinelles est une association, créée par des personnes directement et indirectement touchées par la maladie. Elle concerne tous les cancers, et depuis 2 ans les études sont ouvertes aux hommes. Elle met en relation directe des chercheurs et des citoyens engagés, qui souhaitent contribuer à la recherche contre le cancer en participant à des études scientifiques. La marraine de cette étude, Lili Sohn, nous a prouvé qu’avoir un bébé après un traitement contre le cancer du sein est possible.
  • Pourquoi l’étude FEERIC ?
    On remarque que le cancer du sein touche plus de jeunes femmes, ce qui pour la plupart leur donne un frein à leur sexualité, de même qu'a leur maternité ! En effet on peut constater une grossesse chez seulement 3 à 13% d’entre elles. Un chiffre faible qui peut s’expliquer par plusieurs facteurs comme l’hormonothérapie, l’absence de rapport sexuel, ou encore la sécheresse vaginale. Leur fertilité est aussi en jeu, malgré la présence de règles pour certaines. Un manque de suivi médical par des gynécologues est constaté, Les oncologues en sénologie sont peu formés, les patientes ne connaissent pas la contraception à utiliser après un cancer, parfois même, l’information est fausse. Et surtout, rien n’est proposé aux jeunes femmes désirant un enfant.
  • L’étude FEERIC
    Cette étude a pour but final de mieux informer les patientes désirant un enfant. Avant le début des traitements anti-cancéreux, on vous proposera une préservation de la fertilité.

Le recrutement se fait dès aujourd’hui et sur une période de 1 an.

Pour cette étude, 1000 femmes seront suivies. Il s’agira de femmes avec ou sans antécédents de cancer du sein, des femmes désirant ou non un bébé, n’ayant pas subi d’hystérectomie (ablation de l’utérus) ou d’ovariectomie bilatérale (ablation des deux ovaires). Les chercheurs feront donc des données comparatives par rapport à la population générale. Ils pourront également faire un état des lieux des questions sur la fertilité et la contraception chez les femmes entre 18 et 43 ans en France.

Si vous souhaitez nous aider pour cette étude :
Il suffit de s’inscrire sur la plateforme Seintinelles. Le premier questionnaire dure environ 30 à 45 minutes. Puis, tous les 6 mois, et ce pendant 3 ans, un questionnaire actualisé d’environ 10 minutes vous sera envoyé. Il faut alors bien se tenir au questionnaire et aux mises à jour semestrielles, afin de ne pas fausser les résultats.

Il existe 6 centres en France où il est possible de faire l’étude pendant ses consultations de surveillance : l’Institut Curie, l’Hopital Cochin et l’Hôpital St Louis (Paris), l’Hopital Oscar Lambret et l’hôpital J de Flandre (Lille), le centre Léon Bérard (Lyon) et l’hôpital de Bordeaux.

Le lien de la vidéo explicative de l’étude : http://bit.ly/LiliSohnSeintinelles 

Vous souhaitez devenir une seintinelle ?
Il suffit de se rendre sur le site : https://www.seintinelles.com/seintinelle/inscription et de remplir le formulaire.