Le suivi médical

suivi-medical-1-effetSi une mutation délétère BRCA1 ou BRCA2 est trouvée chez vous, le suivi qui vous sera proposé sera totalement individualisé en fonction de votre histoire familiale, de votre histoire personnelle, mais aussi de vos ressentis, vos attentes et vos craintes. Vous pouvez les exprimer librement en consultation avec votre oncogénéticien(ne) et un(e) psychologue ou psychiatre spécialisé(e) dont la consultation est vivement recommandée en cas de dépistage positif.

Il existe des recommandations officielles, sur lesquelles se basera votre médecin.

Les recommandations générales de suivi rapproché

(Source : INCa NB – ces recommandations ne remplacent pas celles, personnalisées, de votre médecin)

  • Suivi clinique mammaire 2 fois par an dès 20 ans : il s’agit d’une palpation réalisée par un professionnel de santé (gynécologue, médecin généraliste) de préférence habitué et informé des conséquences de votre mutation génétique.
  • Suivi radiologique mammaire annuel dès 30 ans (IRM + mammographie + échographie) : les trois examens sont nécessaires. Ils sont effectués de préférence dans cet ordre, sur une période n’excédant pas deux mois et de préférence toujours dans le même centre d’imagerie, pour permettre un meilleur suivi.
    Il est important de rappeler qu’après l’examen d’IRM, 15 à 20% de suivis rapprochés voire d’examens invasifs (ponction, biopsie) sont demandés. Après avoir effectué la mammographie qui suit l’IRM, ce taux se trouve divisé par deux après la mammographie qui suit l’IRM.
  • Echographie pelvienne annuelle dès 35 ans.

Un suivi rapproché peut par ailleurs être proposé à des femmes qui n’ont pas encore fait le test génétique mais qui ont une histoire familiale lourde avec une mutation identifiée.

Les chirurgies prophylactiques sont proposées de façon personnalisée (recommandation pour les ovaires vers 40 ans ; option de mastectomie avec une plus grande efficience avant 40 ans) et soumises à une réunion de concertation pluridisciplinaire. Elles doivent faire l’objet d’un suivi et d’un délai de réflexion.

En attendant une chirurgie prophylactique, ou au lieu d’une chirurgie prophylactique (pas indiquée ou pas choisie par vous), un suivi rapproché peut vous être proposé.